Algue rouge filamenteuse Lophocladia - Lophocladia lallemandii | BioObs
Fiche espèce – Page 2277 – BioObs

Fiche espèce

Algue rouge filamenteuse Lophocladia

Lophocladia lallemandii

Algue rouge filamenteuse Lophocladia - Lophocladia lallemandii -  - BioObs Auteur :

Végétaux

Algues

Rhodophycées (Algues rouges)

Thalles érigés

Description

La Lophocladia lallemandii est une algue filamenteuse rouge mesurant jusqu'à 15 cm de haut et ramifiée de manière pseudo-dichotomique. Elle se présente généralement sous forme de tapis de filaments rouges imbriqués entre eux ou avec d'autres algues. Des filaments de 0,5 cm de diamètre se dressent à partir d'un disque basal. Ils sont composés d'une cellule centrale entourée de quatre cellules péricentrales ayant une cortication (enveloppe extérieure) peu importante. La Lophocladia lallemandii est une algue filamenteuse rouge mesurant jusqu'à 15 cm de haut et ramifiée de manière pseudo-dichotomique. Elle se présente généralement sous forme de tapis de filaments rouges imbriqués entre eux ou avec d'autres algues. Des filaments de 0,5 cm de diamètre se dressent à partir d'un disque basal. Ils sont composés d'une cellule centrale entourée de quatre cellules péricentrales ayant une cortication (enveloppe extérieure) peu importante.

Confusions possibles

Cette espèce peut être facilement confondue sur le terrain avec d'autres espèces d'algues filamenteuses rouges.

Biotope / Habitat

Elle s'installe sur tous les types de substrat (substratum rocheux nu, macroalgues sur fonds rocheux, prairies sous-marines de P. oceanica et communautés coralligènes). Cette algue se caractérise par une production saisonnière prononcée, avec un développement maximum en été et en automne (lorsque la plupart des individus sont dotés de structures reproductives) et un for déclin en hiver.

Distribution

La Lophocladia lallemandii est l'une des nombreuses espèces macroalgales introduites en Méditerranée probablement à partir de la mer Rouge par le canal de Suez. Elle est aujourd'hui présente dans une grande partie de la Méditerranée, à l'exception des eaux marocaines et du nord-ouest de la Méditerranée.

Les zones géographiques (BioObs)

Critère remarquable

Remarquable

Espèce remarquable

Espèce INVASIVE En raison de son potentiel d'invasion élevé, la L. lallemandii peut recouvrir la plupart des types de substrats, conférant au paysage marin benthique une apparence homogène. Le comportement de la L. lallemandii semble être très agressif, surtout lorsqu'elle colonise les prairies de Posidonia oceanica, car elle forme des tapis vastes et denses au sein de ces prairies, provoquant une baisse considérable de la densité de la zostère, et son développement peut entraîner la mort des plantes. Elle affecte également la communauté d'invertébrés vivant sur les feuilles de P. oceanica en les dominant en termes d'espace. Liste noire des espèces invasives en Méditerranée Ref : Ref:Otero M.,Cebrian E., Francour P., Galil B., Savini D., 2013. Surveillance des espèces envahissantes marines dans les Aires Marines Protégées (AMP) méditerranéennes : guide pratique et stratégique à l’attention des gestionnaires. IUCN.136 pages

Le type d'observation