Exocet-voilier africain - Parexocoetus mento | BioObs
Fiche espèce – Page 2521 – BioObs

Fiche espèce

Exocet-voilier africain

Parexocoetus mento

Exocet-voilier africain - Parexocoetus mento - fiches descriptives IUCN - BioObs Auteur : fiches descriptives IUCN

Description

Données extraite de la fiche IUCN-Medmis: http://www.iucn-medmis.org/?c=Guide/specie/40 Son corps est allongé, comprimé et arrondi sur la face ventrale. Il peut mesurer jusqu'à 12 cm de long (généralement 7?10 cm). La couleur dorsale est bleu foncé et le ventre est blanc argenté. La nageoire dorsale est sombre et les nageoires pectorales sont grisâtres. Il possède une tête courte, de grands yeux et une petite bouche munie d'une mâchoire supérieure proéminente. La nageoire dorsale est munie de 9?12 rayons mous et la nageoire anale de 10?12 rayons mous ; le plus long rayon de la nageoire dorsale atteint à peine la base de la nageoire caudale. La base de la nageoire anale se trouve juste en dessous de la base de la nageoire dorsale. La nageoire caudale est très fourchue et son lobe inférieur est plus long que le lobe supérieur. La nageoire pectorale est longue ; les nageoires pelviennes possèdent 13?14 rayons mous mais ils ne s'étendent pas au-delà de la base de la nageoire anale. Données extraite de la fiche IUCN-Medmis: http://www.iucn-medmis.org/?c=Guide/specie/40 Son corps est allongé, comprimé et arrondi sur la face ventrale. Il peut mesurer jusqu'à 12 cm de long (généralement 7?10 cm). La couleur dorsale est bleu foncé et le ventre est blanc argenté. La nageoire dorsale est sombre et les nageoires pectorales sont grisâtres. Il possède une tête courte, de grands yeux et une petite bouche munie d'une mâchoire supérieure proéminente. La nageoire dorsale est munie de 9?12 rayons mous et la nageoire anale de 10?12 rayons mous ; le plus long rayon de la nageoire dorsale atteint à peine la base de la nageoire caudale. La base de la nageoire anale se trouve juste en dessous de la base de la nageoire dorsale. La nageoire caudale est très fourchue et son lobe inférieur est plus long que le lobe supérieur. La nageoire pectorale est longue ; les nageoires pelviennes possèdent 13?14 rayons mous mais ils ne s'étendent pas au-delà de la base de la nageoire anale.

Confusions possibles

Il existe plusieurs autres espèces d'Exocoetidés en Méditerranée. Chez toutes ces espèces, les nageoires pectorales s'étendent au-delà de la base de la nageoire anale ; par contre, chez le P. mento, même si la nageoire pectorale est longue elle ne s'étend pas au-delà de la base de la nageoire anale

Biotope / Habitat

Ce poisson peut être observé surtout en larges bancs dans les eaux situées à proximité des côtes et il ne se propage jamais en haute mer. Lorsqu'il se sent menacé, il peut sauter hors de l'eau et glisser à la surface

Distribution

Cette espèce est originaire de la région indo-pacifique ; elle est largement répandue de l'est de l'Afrique (y compris la mer Rouge) jusqu'en Australie. Elle a migré par le canal de Suez jusqu'à la Méditerranée, où elle a été enregistrée pour la première fois en Palestine en 1935 ; par la suite, elle a été enregistrée en mer Égée et dans l'est de la Méditerranée, au niveau des eaux côtières au large de la Syrie, de l'Égypte, de la Libye, de l'Albanie et de la Tunisie.

Les zones géographiques (BioObs)

Critère remarquable

Remarquable

Espèce remarquable

Fait partie de la liste noire des espèces invasives en Méditerranée, à surveillance prioritaire dans les AMP.

Le type d'observation