Madrépore encroutant Oculina patagonica BioObs

Madrépore encroutant

Oculina patagonica

Madrépore encroutant - Oculina patagonica - Brigitte Fournier - BioObs Auteur : Brigitte Fournier
Photo prise le 03/06/2023 à L'impérial de terre

Animaux

Cnidaires

Coraux durs (Scléractiniaires ou Madréporaires)

Description

Cette espèce est un corail colonial dur pouvant abriter des algues symbiotiques (zooxanthelles). Ses colonies, d'un brun jaunâtre, sont encroûtantes ou forment des amas, et les polypes possèdent des tentacules courts, épais et fusionnés. Les corallites (squelettes tubulaires des polypes) sont serrées, mesurent jusqu'à 5 mm de diamètre et possèdent des cloisons rondes et nettes ainsi que des « septo-costae » (éléments radiaux) longs et courts. Cette espèce est un corail colonial dur pouvant abriter des algues symbiotiques (zooxanthelles). Ses colonies, d'un brun jaunâtre, sont encroûtantes ou forment des amas, et les polypes possèdent des tentacules courts, épais et fusionnés. Les corallites (squelettes tubulaires des polypes) sont serrées, mesurent jusqu'à 5 mm de diamètre et possèdent des cloisons rondes et nettes ainsi que des « septo-costae » (éléments radiaux) longs et courts.

Confusions possibles

L'Oculina patagonica ressemble au Cladocora caespitosa, une espèce de corail scléractiniaire autochtone. Les colonies calcaires de C. caespitosa sont toutefois globulaires et homogènes, mesurant parfois plus de 50 cm de diamètre. Les colonies d'Oculina patagonica sont plus basses et encroûtantes, et possèdent des tissus entre les polypes rendant la forme du squelette facilement visible.

Biotope / Habitat

Les colonies sont généralement encroûtantes et plus épaisses au centre, avec un bord fin s'étendant sur le substrat. Toutefois, la forme de la colonie varie en fonction de la profondeur et d'autres caractéristiques environnementales. Une décoloration de l'O. patagonica peut être observée sur certains sites, débutant sur les bords extérieurs de la colonie et progressant vers l'intérieur. Il s'agit d'une espèce opportuniste capable de prospérer dans divers habitats littoraux en s'encroûtant sur des surfaces verticales et horizontales dans des sites naturels vierges ainsi que dans les marinas, les ports et les zones fortement polluées.

Distribution

L'origine de cette espèce est incertaine. Elle est peut-être originaire d'Amérique du Sud (nord de l'Argentine et sud du Brésil). Jadis inconnus en Méditerranée, les spécimens ont été provisoirement identifiés sous le nom Oculina patagonica> en 1908 et considérés en tant qu'espèce introduite accidentellement en Méditerranée par le transport maritime en provenance du sud-ouest tempéré de l'Atlantique. Sa présence a maintenant été enregistrée en Italie, en Espagne, en France, en Turquie, au Liban, en Israël, en Égypte, en Turquie et en Algérie.

Les zones géographiques (BioObs)

Le statut

Invasive / Envahissante

ESPECE INVASIVE: La présence en hausse de cette espèce opportuniste peut affecter la stabilité des communautés algales en tant que groupe trophique dominant sur les substrats rocheux méditerranéens peu profonds. Elle envahit les structures calcaires comme les vers à tube (Serpulidés), les vermets et les berniques, et peut éliminer complètement les algues et d'autres organismes fixés à corps mou. En outre, elle domine l'espèce Cladocora caespitosa autochtone qui se laisse envahir lorsque les deux espèces entrent en contact. SOURCE: Otero, M., Cebrian, E., Francour, P., Galil, B., Savini, D. 2013. Surveillance des espèces envahissantes marines dans les aires marines protégées (AMP) méditerranéennes : guide pratique et stratégique à l'attention des gestionnaires. UICN. 136 pages.

Espèce évaluée sur Liste Rouge


Le type d'observation


Les sources


LE BRIS Sylvain in : DORIS, 06/08/2020 : Oculina patagonica, de Angelis, 1908, https://doris.ffessm.fr/ref/specie/5011
IUCN: Surveillance des espèces envahissantes marines dans les aires marines protégées (AMP) méditerranéennes
Madrépore encroutant - Oculina patagonica - Brigitte Fournier - BioObs Auteur : Brigitte Fournier
Photo prise le 03/06/2023 à L'impérial de terre
Madrépore encroutant - Oculina patagonica - Jean-Pierre CASTILLO - BioObs Auteur : Jean-Pierre CASTILLO
Photo prise le 14/08/2017 à Le Cros
03/06/2023

Historique des modifications

• Création : Jean-Pierre CASTILLO le 12/09/2020


12/09/2020 Un commentaire ou une erreur sur cette fiche espèce : Cliquer ici !