Cascail - Ficopomatus enigmaticus | BioObs
Fiche espèce – BioObs

Fiche espèce

Cascail

Ficopomatus enigmaticus

Cascail - Ficopomatus enigmaticus - Benjamin Guichard - BioObs Auteur : Benjamin Guichard
Photo prise le 24.03.2018 à La Cormorandiére (ouest) ( Brest )

Animaux

Vers

Annélides Polychètes sédentaires (Sédentaires)

Description

Son tube calcaire blanc circulaire est sinueux sur le substrat puis il se dresse tout droit. Il est en forme de trompette au bout et des bourrelets montrent les différentes étapes de sa croissance. Le ver mesure environ 2 cm et son tube environ 10 cm de long. Son panache branchial est verdâtre avec des rayures marrons. Le tube se ferme avec un opercule épineux en forme de figue. En zone tempérée, il se reproduit 1 fois par an lorsque l'eau atteint 18°C. Cependant en cas de forte salinité ou de bloom planctonique il peut se reproduire quand la température de l'eau atteint 10°C. En zone tropicale, il peut se reproduire plusieurs fois par an. Les gamètes sont lâchés en pleine eau et les larves sont pélagiques pendant 1 à 3,5 mois. Comme cette espèce vit dans les zones où il y a peu de courant, les colonies s'agrandissent très vite. Ce ver a une durée de vie de 4 à 8 ans.

Confusions possibles

Il existe plusieurs espèces de Ficopomatus sp., on peut les distinguer à leurs opercules. Serpule triangulaire Spirobranchus triqueter/lamarcki et hydroïde élégant Hydroides elegans : tube collé au substrat. Hydroïde d'Ezo Hydroides ezoensis : tube semi-circulaire avec 2 carènes longitudinales.

Biotope / Habitat

On peut voir ce ver dans les zones peu profondes où il y a peu de courant, dans les eaux saumâtres, en estuaire, où l'eau est chargée de matière en suspension. Il peut former de véritables récifs, avec 70 000 à 180 000 individus par m².

Distribution

Europe, Méditerranée, Australie, Nouvelle-Zélande, Japon, États-Unis, Afrique du Sud, Argentine.

Les zones géographiques (BioObs)

Le statut

Invasive / Envahissante

Liste des Espèces Non Indigènes à surveiller (Réseaux Alien Occitanie, Mer Normandie, mers celtiques et golfe de Gascogne) C'est une espèce invasive, dont on ne connait pas vraiment l'origine. C'est une source de salissure dans les ports, sur les bateaux, mais elle est plutôt bénéfique pour les écosystèmes car elle se développe dans des zones pauvres et crée de nombreux abris pour la faune benthique. Comme elle se nourrit de matières en suspension, elle peut aussi améliorer la qualité de l'eau.

Espèce évaluée sur Liste Rouge


Le type d'observation


Les sources

MÜLLER Yves, BRETON Gérard in : DORIS, 21/01/2021 : Ficopomatus enigmaticus (Fauvel, 1923), https://doris.ffessm.fr/ref/specie/2681
GBIF Ficopomatus enigmaticus
IFREMER Ficopomatus enigmaticus

Les autres noms communs

• Allemagne : Tüten-Kalkröhrenwurm • Danemark : Australsk kalkrørsorm • France : Mercierelle • France : Ver blanc • Royaume-Uni : Australian tube worm • Pays-Bas : Trompetkalkkokerworm • Suède : Australisk kalkrörsmask
Cascail - Ficopomatus enigmaticus - Céline pallaye - BioObs Auteur : Céline pallaye
Photo prise le 26.05.2022 à Les 3 arches ( Palavas )
Cascail - Ficopomatus enigmaticus - Pascal COATNOAN - BioObs Auteur : Pascal COATNOAN
Photo prise le 02.02.2022 à Le Mimbeau ( Lège-Cap-Ferret )
Cascail - Ficopomatus enigmaticus - Hélène CASTILLO - BioObs Auteur : Hélène CASTILLO
Photo prise le 31.10.2021 à Plage des Aresquiers
Cascail - Ficopomatus enigmaticus - Corine Picard - BioObs Auteur : Corine Picard
Photo prise le 01.09.2021 à Grande plage ( La Baule Escoublac )
Dernière modification : 27/05/2022

Historique des modifications

• Création : Corine Picard le 07/01/2022 • Modification : Jean-Pierre CASTILLO le 24/04/2022 • Modification : François Sichel le 10/09/2022


Un commentaire ou une erreur sur cette fiche espèce : Cliquer ici !